Prospective
Transdisciplinaire
Intersectorielle
    Internationale
torrent indir - xnxx tube - torrent indir - program indir - full indir - xnxx pornos - xnxx - xnxx videos - xnxx - hd brazzers - erotische sex geschichten - erotik sex geschichten - erotische sex stories - xhamster gratis - hd porno - kostenlose xnxx - hd youporn - xnxx filme - hd xhamster - kostenlose xhamster - hd brazzers - kostenlose porno - xhamster pornos - erotik sex stories - xnxx - kostenlose xvideos - xnxx - hd porno - youporn gratis - brazzers pornos - hd xnxx - xvideos pornos - hd youporn - brazzers gratis - gratis xnxx - gratis porno - hd xvideos - german pornos - porno - erotik sex geschichten - gratis sex geschichten - erotische sex - free sexg eschichten - sex stories - pornos hd - free xnxx - free redtube - free pornhub - porno xnxx - youporn - youporn porno - xvideos com - xhamster watch - xhamster com - xhamster videos - xhamster - watch brazzers - redtube com - redtube pornos - porno - porno - porno - pornhub - porn hd watch - hd porno videos - brazzers watch - brazzers com - sex filme - porno filme - gratis porno - deutsche porno - xnxx porno - xnxx videos - xnxx porno filme - xxx stories - fick geschichten - porno geschichten - gratis sex geschichten - geile geschichten
COP25 Comptes-rendus et Réflexions de J-L.Redaud/PFE et de M-A. Martin/Fonds d'adaptation
Jean-Luc REDAUD - Président du groupe Eau Climat du PFE

la COP 25  s'est tenue, en Espagne,  à Madrid en substitution du Chili.  Cette COP  devait arrêter  les dispositifs d'application de l'Accord de Paris. La COP26, programmée à Glasgow en 2020  doit en effet présenter  le bilan de l'application du dispositif pre-2020, enregistrer des NDCs révisées en ligne avec l'objectif des 2°C arrêté à Paris et enfin les divers mécanismes de suivi de l'AP -règles de marché carbone, dispositif de transparence,  bilans quinquennaux, financement adaptation et des pertes et préjudices, transfert de technologies , liens avec ODD, biodiversité,  etc. Une COP sous l'influence de rapports scientifiques alarmant sur  la poursuite de la hausse des GES et l'accélération des  impacts de la hausse des températures, notamment sur le domaine eau (océans, glaciers  et eaux continentales) et alors  que les  intentions affichées par les  Etats (les NDCs) restent loin de la perspective de limiter le réchauffement global à 2°C

----------------------------
Marc-Antoine MARTIN  - Administrateur du Fonds d'adaptation au Changements climatqiues (Nations Unies/Protocole de Kyoto)
La COP25 sur le climat a été dans l’ensemble décevante par rapport aux objectifs initiaux de décisions sur l’Article 6 de l’Accord de Paris, sur le Mécanisme de pertes et préjudices et sur le rehaussement des engagements des pays en vue de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ces sujets sont donc renvoyés à la prochaine COP26 à Glasgow. Le Secrétaire général des Nations Unies a lui-même exprimé ce sentiment d’échec attribuable en grande partie aux pays (développés et émergents du G20) gros émetteurs de gaz à effet de serre. 
 
Néanmoins, dans ce paysage peu encourageant quelques aspects positifs peuvent être soulignés.  La reconnaissance des travaux du GIEC qui ont permis d’objectiver les négociations même si certains pays émettent des réserves plus formelles que de fond. La forte mobilisation de la société civile avec des nombreuses alliances, clubs, coalitions, initiatives, plateformes, dans tous les domaines et surtout de la jeunesse des pays développés ; certes ces mobilisations n’ont pas attendu la COP25, elles se sont largement manifestées toute l’année 2019. L’Europe, avec notamment l’annonce du Pacte Vert/Green Deal, a acquis une certaine crédibilité et autorité morale pour pousser les Parties à s’engager plus avant sur les objectifs de l’Accord de Paris. La montée en puissance de l’adaptation dans les agendas des acteurs économiques et sociaux. Les financements publics et privés en faveur du climat, et de l’adaptation en particulier, restent toujours en deçà des besoins immenses, néanmoins, le Fonds d’adaptation a vu ses ressources reconstituées pour une année encore avec de nouveaux concours de pays (Allemagne, Norvège Suède…) et aussi de gouvernements régionaux (Québec, Flandres, Wallonie…). 
 
Enfin, même si cela est resté marginal, l’Organisation internationale de la Francophonie a contribué, par ses activités sur le pavillon dédié, à permettre aux pays les plus pauvres, africains en particulier, une meilleure communication sur leurs enjeux et à leur faciliter les négociations.  

Documents :
- Marc_Antoine_MARTIN._COP25..CR.Réflexions.pdf
- JL.Redaud.COP25_résuméjlr.pdf
l’Académie de l’Eau
51, rue Salvador Allende  92027 Nanterre Cedex
Tel : + 33.1.41.20.18.56
Mail : academie@aesn.fr
Informations légales